Il est temps que les gouvernements gouvernent vraiment en Afrique !

Il est temps que les gouvernements gouvernent vraiment en Afrique !

La crise du covid-19 est l’occasion pour les Africains de demander des résultats à ceux qui sont censés les diriger et apporter des solutions pour les pays à la tête desquels ils sont. Cette crise à une nouvelle fois mis en évidence l’incapacité des présidents et des élites gouvernantes actuelles à gouverner leur pays. On voit à la faveur de la crise du covid-19 que les systèmes de santé sont complètement délétères en Afrique, que les hôpitaux, par manque de moyens sont plus des mouroirs que des lieux de guérison. Que l’ insalubrité, la promiscuité, le manque de moyens, et la corruption qui règne dans ces hôpitaux, font de ceux-ci, des lieux, où il ne faut pas finir sous peine d’y perdre la vie !

C’est d’ailleurs pour ça, que les apparatchiks qui gouvernent l’Afrique se font la plupart du temps soigner en Occident, ou à défaut dans des cliniques privées dernier cri avec d’éminents praticiens locaux.

La population quant à elle a droit « aux sous services » des hôpitaux de bas de gamme, où elle meure plutôt des soins prodigués que de la maladie initiale ( maladies nosocomiales, traitements inadaptés et inappropriés, erreur de diagnostics, erreurs médicales, etc ).
À l’image de l’hôpital et de la santé, tous les pans de la vie des pays sont délaissés par les politiques qui préfèrent se concentrer sur le détournement d’argent public, sur la captation des TVA à l’importation, et à d’autres trafics tout aussi juteux, comme brader leur pays pour des décennies et des siècles, aux puissances coloniales émergentes, et aux puissances coloniales traditionnelles qui dépouillement l’Afrique depuis des lustres, grâce à la complicité locale de l’ homme politique africain et des mafias qui gouvernent l’Afrique.

Au regard des choses une nouvelle fois mises en évidence par la crise du coronavirus, il est temps que les Africains demandent des comptes à leurs dirigeants, et que les incapables qui les gouvernent, accompagnés de leurs barons, quittent la tête des nations qu’ils spolient, sans cesse. Afin de laisser la place à ceux qui aiment vraiment l’Afrique et ses peuples.

Et qui ont, pour elle, des projets de vies et non des projets de souffrances.

En fait, il est temps que cette vieille garde servile et corrompue qui dirige l’Afrique, laisse la place à ceux qui ont le souci d’une Afrique vigoureuse, triomphante, conquérante, où les populations mangeraient à leur faim, où les Africains auraient accès à une santé de bonne qualité, à une scolarisation tout aussi bonne et à des perspectives de trouver un travail décent sur place, une fois formé etc. Il est vraiment temps de laisser la place à ceux qui œuvrent vraiment pour le bien commun des peuples d’Afrique ! Et qui ont la volonté que l’Afrique trouve dans le monde, sa vraie place, et non pas cette place, où elle est constamment soumise aux autres puissances, et où tous ses indicateurs sont au plus bas, ou négatifs, et où la confiance et l’espoir du continent noir est brisé !

Alors que l’Afrique a le potentiel pour être un grand continent !

Car, en effet, dans tous les domaines, les Africains par manque de volonté étatique ont recours au système « D ». Le système « D » dure un temps. C’est l’arbre qui cache la forêt des anomalies structurelles en Afrique. Le système D, c’est comme mettre du sparadrap sur un tuyau d’arrosage qui fuit. Un jour ça explose et l’eau gicle et devient incontrôlable. Sur le plan économique, par exemple, il est temps que les « dirigeants » Africains proposent des économies stables, formelles, et robustes à l’heure populations. D’autant que de telles économies financent sans mal les dépenses raisonnables de n’importe quel état. Une telle économie retient, également, ses fils sur place, et la matière grise produite sur place, reste sur place par désir et par choix .

Il est vraiment temps qu’une profonde révolution est lieu en Afrique, afin que l’Africain cesse d’être méprisé et d’être la risée du monde.

En vérité, on nous prend au sérieux, lorsqu’on se prend au sérieux. On nous respecte lorsqu’on se respecte… Pour cela il faut nécessairement changer de gouvernance et de gouvernants en Afrique. Il ne faudrait pas seulement changer les présidents, mais il faudrait aussi virer, tel un employeur, toute leur clique.

Car un peuple souverain est l’employeur des politiques qu’il a élu; ( président, ministres, élus etc. ). Il faudrait aussi une révolution totale des mentalités en Afrique, ainsi qu’ un panafricanisme bienveillant, renouvelé, et dynamique, avec des objectifs, simples, clairs, et mesurables dans la durée, pour redonner à l’Afrique sa fierté et sa souveraineté mondiale ! Ainsi que sa réelle place dans le monde ! Afin qu’ elle ne soit plus invisible sur la carte du monde, alors qu’elle détient tant de richesses et d’atouts, à tout point de vue !

Il est vraiment temps que les élites cessent de se moquer de leurs populations pour faire vraiment ce qu’on attend d’elles, c’est-à-dire : être au service de leurs peuples, de leurs pays, produire des résultats qui montrent qu’ils travaillent réellement et rendre compte de leurs actions, à tous égards !

Aujourd’hui, le continent Africain a désespéramment, et urgemment, besoin de leaders, brillants, visionnaires, et intègres, comme Thomas Sankara, Jerry Rawllings, Nelson Mandela, etc.

Beautes-noires.com

SUIVRE LE SITE BEAUTÉS NOIRES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *