Dieu a donné la Terre aux Hommes pour qu’ils en prennent soin !

Dieu a donné la Terre aux Hommes, pour qu’ils en prennent soin !

Genèse 1.26-31
« Puis Dieu dit: «Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance! Qu’il domine sur les
poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.»
Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. Il créa l’homme et la femme.
Dieu les bénit et leur dit: «Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la! Dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se déplace sur la terre!»

Dieu dit aussi: «Je vous donne toute herbe à graine sur toute la surface de la terre, ainsi que tout arbre portant des fruits avec pépins ou noyau: ce sera votre nourriture.
A tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel et à tout ce qui se déplace sur la terre, à ce qui est animé de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture.» Et cela se passa ainsi.
Dieu regarda tout ce qu’il avait fait, et il constata que c’était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le sixième jour. »

Les impacts des choix fondés sur la cupidité et l’avidité d’une élite qui concentre dans ses mains la majorité des richesses et du pouvoir (économico-politique) nous mènent tout droit à des catastrophes écologiques sans précédent. Qui sont provoqués par l’homme et ses choix irrationnels basés sur la cupidité, la convoitise, et l’avidité. Non content d’avoir décimé des millions d’êtres humains pour les mêmes motifs pendant les différentes vagues d’esclavages, avec la plus massive sur une courte période, et la « plus industriellement organisée » à l’ère moderne, ( l’esclavage des noirs africains vers les Amériques, et les Antilles).

Les « élites économiques mondiales » organisent depuis des décennies, voir depuis plus d’un siècle, une nouvelle prédation contre l’écologie et les écosystèmes du monde entier.
Et ce, pour des raisons purement mercantiles, les nouveaux acteurs économiques qui ont découpé le monde en marchés, en blocs économiques et en territoires de prédations, refusent aujourd’hui, de prendre véritablement leurs responsabilités en matière d’environnement. Il est probable que certains de ceux qui sont passifs aujourd’hui, ou qui participent activement, ou passivement par leurs choix et décisions délibérés, au réchauffement climatique, fassent demain, des reproches à Dieu, quand ils seront victimes, eux et leur entourage, du réchauffement climatique. Ils diront pourquoi Dieu a-t-il permit cela ? À ça, je réponds que cela ne vient pas de Dieu, mais des choix cupides qu’ils ont fait et que chacun de nous a fait au niveau individuel !

Nous qui aimons véritablement Dieu, et aimons véritablement ses saintes œuvres, nous souhaitons de tout notre cœur préserver la nature, l’environnement, les écosystèmes que Dieu a créés avec Amour et une grande science.
Cette grande science fait que l’altération des systèmes et du système créé par Dieu (La Terre) produit des effets énormes et parfois irréversibles sur l’ensemble.
Les conséquences du réchauffement climatique induites par les gaz à effet de serre sont une réalité.
Et cette réalité, si elle n’est pas endiguée, va produire des catastrophes énormes, et généralisées.

Tout le monde envisage facilement une d’entre elles, qui est la montée des eaux, avec la fonte des neiges et des glaciers dans les hémisphères sud et nord de la terre. Les eaux de l’Arctique et de l’Antarctique gonflent petit à petit, jusqu’à mettre en périls les villes côtières de nombreux pays, ou encore jusqu’à submerger de nombreuses îles qui existent dans tous les océans et qui vont bientôt disparaître avec les millions d’individus qui y vivent.
Soit le mouvement actuel de réchauffement climatique est stabilisé, et rendu réversible par des choix économiques et écologiques raisonnables, soit le mouvement se poursuit, et voir s’accélère, ce que nous ne souhaitons pas et qui n’est pas souhaitable.
Auquel cas, il faudra déplacer d’énormes masses d’individus avant que leurs habitats ne soient submergés par les flots. Il faudra organiser l’exode et l’accueil de ces populations. Il faudra financer cela, et déterminer les pays qui spontanément, seront prêts à accueillir des millions de réfugiés dans des conditions décentes et humainement acceptables.
En sachant que la conjoncture au sein de nombreux pays sera différente de ce que nous connaissons aujourd’hui. D’ailleurs les pays « volontaires » auront sans doute des soucis pour répondre aux besoins de leurs propres citoyens qui seront en bordure de mer ou / et en bordure de mer et en dessous du niveau de la mer.

De plus, on peut penser que les inondations massives des terres seront du genre du tsunami que la Thaïlande a connue en 2004, qui emporte tout sur son passage, avec des ruptures de digues, ainsi que des protections humaines comme à la Nouvelle Orléans 2005 etc.

Peut-être les pays industrialisés se préparent-ils à ce genre catastrophes naturelles répétées et cataclysmiques, mais je crains qu’en dépit des préparatifs qui ont un certain coût, ils ne puissent pas vaincre les forces de la nature, qui seront en présence, du fait de la dérégulation du système climatique planétaire. Je crains énormément pour les populations du tiers monde, des pays émergents, et des pays pauvres avec des villes côtières et /ou en dessous du niveau de la mer, je crains pour les nombreuses îles habitées et avec une densité de population non négligeable, je crains pour les pays côtiers etc. Je crains aussi, en dépit des préparatifs relatifs, pour les habitants des pays industrialisés, car finalement nul n’est vraiment à l’abri des catastrophes climatiques généralisées qui touchent le globe entier, de plus, l’homme est faible face à la nature qui se déchaîne ( Ouragans, Tsunami, sécheresse, pluies diluviennes etc.

En tant que Chrétiens, qui aimons, et respectons la Création de Dieu, dans laquelle nous reconnaissons, la Parole de Dieu, car tout ce qui existe a été créé pour, avec et par sa Sainte Parole.
En tant que Chrétiens, nous devons défendre la Terre et ce qu’elle contient, en pensant comme Leibniz que la terre est le meilleur des mondes possibles que Dieu ait donné aux hommes après la chute. Nous devons tout faire afin que les pouvoirs économiques et politiques en place prennent leurs responsabilités en passant des énergies thermiques, à des énergies vertes, en abandonnant le pétrole en dépit des milliards d’investissements qu’ils cherchent à amortir, coûte que coûte, au détriment de nos vies, et de l’avenir de nos enfants, et des générations futures.

Il faut pour sortir de l’impasse, un véritable sommet mondial avec des mesures draconiennes et avec de réels mécanismes de contrôle des avancées.
Où seront signés des moratoires avec la Finance, les industriels, et les politiques, pour la cessation de production de déchets dangereux et de produits dangereux pour l’environnement et l’homme :
[ Voitures et moyens de transport à moteurs thermiques fonctionnant au pétrole et avec des dérivés de pétrole ou de gaz polluants pour l’environnement et qui relâchent du CO2 dans l’atmosphère. Il faut cesser la production de déchets industriels non biodégradables facilement et rapidement et dangereux : ( Déchets nucléaires, voitures thermiques utilisant le pétrole, sacs plastiques, huiles industrielles, produits et dérivés pharmaceutiques actifs dans le cycle de l’eau, pesticides, etc.), la liste est non exhaustive, mais chacun peut et doit se documenter pour voir quelles sont les réponses et actions individuelles et collectives à apporter au problème du réchauffement climatique qui concerne tout le monde.
Les chrétiens ont un rôle actif à jouer dans ce combat qui concerne tous les habitants de la terre et les œuvres de Dieu.
Car, une des autres conséquences du réchauffement climatique est la déforestation et la désertification des terres, (disparitions des habitats naturels des animaux et des écosystèmes, disparitions des terres arables, destructions et disparitions des habitats traditionnels de l’homme), ce qui conduit à la migration des organismes vivants qui y survivent, que ce soit les Hommes ou les animaux. Ce qui induit des déséquilibres au niveau des densités de population, exode rural pour les Hommes, et déséquilibres des écosystèmes pour les animaux, et les plantes, avec leurs conséquences.

Cela implique aussi la disparition totale d’écosystème unique au monde, avec la disparition de nombreuses espèces animales et végétales.
Avec le réchauffement climatique la flore et la faune de certaines régions sont gravement menacées ou ont déjà disparu, comme au niveau des pôles, par exemple, où les éléments les plus sensibles aux variations de température ont été décimées, ou sont en train de l’être.

Puisque Dieu a donné la Terre et ce qu’elle contient aux hommes, afin qu’on en prenne soin, tous ensemble. Il en va de la responsabilité de l’Homme et du croyant en particulier, d’œuvrer pour la réhabilitation de la terre et de ses écosystèmes, de la nature, car toutes les œuvres de Dieu méritent qu’on prenne soin d’elles.
De même qu’aucun être humain ne doit périr, et que tout être humain est important aux yeux de Dieu.
De même aucune plante, aucun animal ne doit périr inutilement. Car chaque plante, chaque animal, est important aux yeux de Dieu, et ne doit pas périr, par la faute de l’Homme, sans justification de Dieu ( alimentation etc.).

Apocalypse 9.4
« Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. »

Le Chrétien et L’Homme doit s’ériger contre tout système qui cherche à annihiler les œuvres de Dieu, au profit du profit, de l’argent, du pouvoir. Il doit le faire pacifiquement en s’appuyant du Dieu, notre sauveur, de façon concertée et planétaire afin que les résultats soient globaux et profitables à l’ensemble des habitants de la Terre, parce que, tout y est interconnecté. Les humains ne doivent plus combler les brèches des hommes d’affaires sans scrupules et des politiciens sans scrupules, ni éthiques, il faut s’attaquer aux racines du mal, c’est-à-dire aux choix et aux décisions qui nous mènent à la ruine.
Ça ne sert pas à grand-chose de jouer aux faux bons samaritains pour quelques milliers d’individus si on crée, par ailleurs, le désarroi pour des millions, voir des milliards d’autres. Il faut régler le problème du réchauffement planétaire à la source, afin d’anticiper sur les crises alimentaires du présent et celles à venir ( qui seront extrêmement rudes ), sur les vagues de migrations écologiques et économiques, sur les guerres liées à l’ annexion de terres arables et de la ressource eau, ( des conflits autour de l’eau existaient déjà du temps d’Abraham, Isaac et Jacob autour de l’eau et des puits renfermant l’eau, le breuvage de la vie ).

Les acteurs de la résolution de la crise du réchauffement planétaire sont :
-D’une part les pays hautement industrialisés, les pays industrialisés, les pays émergents et les pays pauvres, en fait, tous les pays du monde, même si les premiers responsables de cette situation sont les pays les plus hautement industrialisés, et les plus anciennement industrialisés, les grands groupes industriels, les consortiums, « les plus grands pollueurs », les industries pétrolières, charbonnières, gaz de schiste, nucléaire etc. Et l’ensemble des groupes qui produisent des biens manufacturés, pour lesquels les produits finis doivent encore évoluer vers des produits finis à zéro emprunte carbone et environnemental.

  • Les politiciens, les représentants des pays, les représentants des blocs économiques et marchés économiques, etc.
  • Les chercheurs et acteurs de la recherche tout azimut, toute recherche débouchant sur des produits et des productions écologiques.
  • Et d’autre part les citoyens du monde issus de la société civile, tout en sachant que certaines catégories peuvent être inclusives. On peut par exemple être citoyen du monde issu de la société civile et chercheur ou acteur dans le domaine de l’écologie. On peut être chef d’entreprise et fabriquer des produits écologiques et écologiquement produits. Il ne s’agit pas d’opposer les gens et les catégories socio-professionnelles, mais il s’agit plutôt, de trouver ensemble, des solutions à notre problème commun. Les pays pauvres ne doivent pas être exclus des débats et des actions entreprises, un pays une voix serait le ratio idéal.

Il faut pour réussir à passer l’écueil du réchauffement, une totale reconversion de la production vers une production verte, écologique et responsable, une totale reconversion de l’économie vers une économie verte, écologique, soutenable et responsable, avec des pays et des acteurs économiques précurseurs servants de modèles pour le monde entier.
Ce qui fait apparaître cette question : quels états, quels acteurs économiques sont prêts à assumer ce rôle historique qui conduira l’homme au succès face à ses divines responsabilités et à une nouvelle révolution économique, sociale, culturelle, civilisationnelle, et politique. Qui bénéficiera, non plus à une minorité, mais à l’ensemble des Terriens, car toute vie est précieuse pour Dieu.
Et ce n’est pas par des petits mécanismes de taxation qui aboutissent à des fraudes et à la financiarisation de ceux-ci qui régleront le problème et ce ne sont pas non plus aux peuples de payer l’addition des dégâts causés par les intérêts économiques de quelques-uns et des choix de modes productions défendus par ceux-ci, ainsi que du choix des produits délibérément fabriqués et nocifs pour l’environnement.
Il faut aussi des changements drastiques de mentalité, des jeunes et des vieux, il faut beaucoup de pédagogies pour acquérir de nouveaux réflexes, quant à la question de l’environnement, il faut peut-être enseigner aux gens ( aux jeunes générations, comme aux vieilles ), l’amour et le respect pour la terre et tout ce qu’elle contient, comme Dieu le préconise dans sa Sainte Parole.

Pour sortir de cette impasse, il faut tout bonnement sortir de l’ancienne logique du « tout profit »
pour rentrer dans la nouvelle logique, qui est responsable et digne, et digne du don de Dieu pour l’être humain : La Terre, dans sa diversité, dans sa biodiversité et dans toute sa beauté.
Nous prions Dieu, afin qu’IL nous vienne en aide, pour que Dieu éclaire les dirigeants du monde, économique, politique, sociale et religieux, ainsi que les habitants de la terre, afin qu’ils soient délivrés de l’esprit de cupidité, de convoitise, de l’esprit de mammon, de l’ esprit d’égoïsme, de l’esprit pharaonique etc. Et que chacun prenne ses responsabilités dans ce monde en péril que l’homme a engendré par sa cupidité.
Prions Dieu, afin qu’IL suscite dans sa bienveillance, l’unité des Chrétiens et des hommes pour la résolution des problèmes climatiques.
Grâce soit rendue à Dieu pour toutes ses bontés, sa miséricorde et son pardon, et ses rappels à l’ordre, et aussi, pour les solutions qu’IL nous apporte en nous sauvant, de nous-même, aux siècles des siècles ! Amen !

L’Éternel, Le Créateur du Ciel et de la Terre !
Et de tout ce qu’ils contiennent !
Dieu a façonné la Terre !
Telle une perle dans son écrin !
Qui est la voie lactée !
IL la préserve de tout mal !
IL la guérit, IL la soigne !
IL la nourrit et veille sur elle !
Sur tous ses habitants !
Et sur tout ce qu’elle contient !
IL la remplit des plus beaux trésors !
Qui sont les reflets des choses à venir !
Je m’extasie de la beauté !
Que Dieu a mis dans toutes ses œuvres !
Elles sont toutes issues de sa pensée !
Douce, exquise et raffinée !
Des merveilles de science et de sophistication !
Elles sont la réverbération de sa gloire !
De la poésie et de l’amour en toute chose !
Un jour, le mystère s’évanouira !
Et l’on comprendra !
Le sens de toutes choses !
Le sens de chacune de ses œuvres !
Le mystère nous sera totalement dévoilé !
Ainsi que toute la beauté !
La Splendeur Magnifique !
Dans toute sa plénitude !
Ce sera sur la Nouvelle Terre !
Et le Nouveau Ciel !
Qui descendent d’auprès de mon Dieu !
Le Tout-Puissant !
L’Éternel des armées céleste, mon Père !
Aux siècles des siècles ! Amen !
Adorons, L’Éternel, Jésus-Christ, Le Saint-Esprit !
Notre Dieu ! Notre Sainte Famille !
Et aimons profondément notre prochain !
Car Le Jour Saint, du Seigneur Dieu Tout-Puissant, vient !
Jésus-Christ Seigneur Roi, vient !
Aux siècles des siècles ! Amen !
אל
JCSR.FR © All Right

Copyright © All Rights Reserved to JCSR.Church & JCSR.FR

SUIVRE LE SITE BEAUTÉS NOIRES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *