Partageons équitablement les richesses et les ressources de la Terre !

C’est devenu inacceptable, intolérable et insupportable, que la majorité de l’humanité vive dans la pauvreté, alors qu’une partie infime de l’humanité vive dans l’opulence, la surconsommation, et le gâchis des ressources terrestres.

Cette situation n’est bonne pour personne ! Elle n’est pas bonne pour les pauvres du pôle Nord, de pôle Sud, de l’Amérique, et de l’Asie en passant par l’Afrique.

Nous prônons ici, le partage des richesses, et des ressources de la Terre entre les pays riches et les pays pauvres. Entre les riches et les pauvres du monde entier. La pauvreté des pays et des individus est issue de la volonté de l’homme d’appauvrir un continent, un pays ou des individus pour le profit, la marchandisation, et la financiarisation de la vie humaine, et des ressources de la planète !

Si l’humanité le décidait, la pauvreté, et les inégalités, disparaîtraient de la surface de la Terre. Il suffirait de déployer pour cela, les ressources adéquates : ( application des droits fondamentaux de l’homme pour éradiquer la pauvreté ), budget planétaire pour éradiquer la pauvreté dans tous les pays, actions concrètes et mesurables pour éradiquer la pauvreté dans le monde, implications et actions concrètes des acteurs planétaires de la finance, tels que BlackRock ( 6950 milliards USD d’actifs financiers en 2019 ) pour lutter contre la pauvreté, et la paupérisation du monde.

Nous avons besoin que ces fonds de pension aient de la considération pour la vie humaine, et que les actionnaires de ces fonds, qui sont pour la plupart, des petits épargnants comme vous et moi, et qui représentent 1/3 des actifs financiers de BlackRock ; soit plus de 2000 milliards USD d’actifs financières exigent de BlackRock, et des fonds de pension en général, d’investir dans l’homme, dans l’économie réelle, et de lutter activement, et réellement contre la pauvreté sur Terre.

Sur Terre, la question de la pauvreté de la majorité des Terriens doit être réglée. Si cette question est réglée, et que les fonds de pension veulent investir dans des sociétés de prospections minières sur Mars, pour abonder les retraites par capitalisations de leurs épargnants, elles peuvent le faire, si cela ne signifie pas appauvrir la majorité des habitants de la Terre.

Que ce soit ici en France, ou dans le monde, on dépend tous les uns des autres. Et, l’effet papillon, ou l’effet boomerang sont des réalités bien palpables !

Alors nous devons tous agir pour le partage équitable des richesses et des ressources sur Terre !

Vendez ce qui ne vous sert plus à ceux qui en ont besoin !

SUIVRE LE SITE BEAUTÉS NOIRES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *