Aretha Franklin | La Diva de Detroit, l’étoile de Detroit !

Aretha Franklin | La Diva de Detroit, l’étoile de Detroit !


Aretha Franklin, fille de pasteur, a appris à chanter dans l’église de son père à Détroit (USA). À 16 ans elle allait d’église en église, avec son père prédicateur et ami du révérend Martin Luther King.

Aretha a grandi baignée de musique dans une Amérique ségrégationniste et raciste. Mais la musique a ce pouvoir d’unir les peuples, et de nous faire transcender les épreuves de la vie. Surtout avec une ambassadrice comme Aretha Franklin, qui a su mettre un peu de sacré dans la musique profane du monde.

Comme le dit une de ses descendantes: « elle a une voix qui pouvait détruire les murs d’une maison« . Et en effet , la voix Aretha Franklin a détruit les murs de la maison de la ségrégation, du racisme, et des inégalités, le temps de quelques chansons.

Ses chansons sont parfois féministes, parfois engagées, parfois frivoles, mais toujours percutantes.
Certaines de ses interprétations sont devenues des standards, du gospel, du blues, du rythme and blues, de la soul music, car Aretha est une chanteuse hors classe, une comète, une étoile de Detroit que rien n’a pu détruire!

C’était une reine, et se conduisait comme telle. Elle dominait son art comme personne. Sa voix était parfaite pour nous faire tressaillir d’émotion.

De plus Aretha était toujours demeurée aux côtés de sa communauté, dans ses luttes, et dans ses tribulations, et ceci jusqu’à sa mort en 2018.

Aretha Franklin & Barack Obama

Des chansons comme RESPECT ont inspiré des générations d’hommes et de femmes pour obtenir le respect, l’égalité, et la dignité en tant qu’être humain. Ce sont le genre de message que les chansons d’Aretha Franklin portaient, énergiquement, en eux.

Avec sa voix, Aretha Franklin a contribué, avec d’autres, à mettre graduellement à terre, le racisme, et les inégalités à l’encontre des noirs Américains. Le combat n’est pas fini, mais avec Dieu, et les chansons de l’étoile de Detroit, Aretha Franklin, la lumière triomphera des ténèbres…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *