Lâcher prise le jour du Shabbat.

Lâcher prise le jour du Shabbat.

Se reposer le septième jours est un commandement de l’Éternel, le Dieu d’Israël et des chrétiens.
Le septième jour de la semaine, le samedi pour les Juifs, est donc le jour du Shabbat, le jour du repos.

En ce qui me concerne, ce jour-là, je ne fais strictement rien.
Le samedi, je lâche prise. Je prie Dieu, je médite, je communie avec Dieu, je me détends, et passe du bon temps en famille. Je prends du recul par rapport aux problèmes de l’existence. Je lâche prise, en restaurant mon corps et mon esprit. Je fais reposer mon corps et mon esprit.

Pas de sport, pas de tension, pas d’énervement, pas de gestion problème de l’existence. Rien, de rien, du repos, du repos, et du repos, de l’âme et de l’Esprit.

Ainsi, le dimanche, le premier jour de la semaine, mon corps, mon âme, et mon esprit sont restaurés. Toutes les fatigues physiques et mentales, les tensions, et craintes ont disparu. Dieu a restauré mon cœur, mon âme, mon esprit, et mon corps, le jour du Shabbat. Mes batteries sont rechargées, je suis prêt pour une nouvelle semaine, bien palpitante!

Psaume 23 de David.
« L’Eternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait prendre du repos dans des pâturages bien verts, il me dirige près d’une eau paisible.
Il me redonne des forces, il me conduit dans les sentiers de la justice à cause de son nom.
Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne redoute aucun mal car tu es avec moi. Ta conduite et ton appui: voilà ce qui me réconforte.
Tu dresses une table devant moi, en face de mes adversaires; tu verses de l’huile sur ma tête et tu fais déborder ma coupe.
Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et je reviendrai dans la maison de l’Eternel jusqu’à la fin de mes jours. »

JCSR.church

Laisser un commentaire