ChinAfrique, comment la Chine dépouille le continent Africain de ses ressources.

Endormir les Africains pour mieux les dépouiller!!!

ChinAfrique, comment la Chine dépouille le continent Africain de ses ressources.

La Chine en plus de tenir les pays Afrique avec des dettes abyssales, sous prétexte de partenariats préférentiels, etc. dépouille de plus en plus les pays africains de leurs ressources naturelles. Notamment dans le domaine minier. La Chine est en train de faire sienne, à coup de millions de dollars, les mines d’or, de terres rares, de cobalt, de lithium, d’uranium, de nickel, de diamant, etc.

Car les ressources en Chine continentale s’amenuisent et deviennent dures à extraire, pour de multiples raisons. L’Afrique quant à elle, continue à être l’eldorado pour les grandes puissances, dont la Chine, pour l’extraction des matières premières nécessaires à la croissance de leur économie.

Après les Occidentaux, les pays de l’OCDE, la Chine est le nouveau prédateur du continent Africain. Elle tient les Africains avec des dettes endémiques, dont ils auront du mal à se défaire, s’ils y arrivent… Et, elle est en train de posséder l’Afrique, morceaux, après morceaux. Ce qui privera les Africains, une nouvelle fois de leurs propres ressources, au moment où ils en auront besoin pour le développement de leur pays, et de leur continent.

L’irresponsabilité de dirigeants Africains, place les populations Africaines dans une situation de paupérisation permanente.

Et, sans doute aussi que, les élections futures en Afrique se feront sous la tutelle et le contrôle de la Chine qui cherchera à préserver ses intérêts en maintenant en place les dictatures, pour mieux négocier les contrats défavorables aux populations locales africaines. L’Afrique est en train de devenir, insidieusement, une nouvelle province de la Chine continentale « ChinAfrique! »

En plus de spolier les Africains de leurs terres et de leurs ressources, les paysages africains seront de plus en plus défigurés par des excavations minières intensives, non respectueuses de l’environnement et des populations locales.

Les Chinois ont déjà pollué une bonne partie des sites industriels en Chine. Donc, il est presque certains qu’en l’absence de règlementations contraignantes de la part des gouvernements africains, ils vont faire de même en Afrique. Au mépris des populations autochtones, de l’environnement, de la faune, et de la flore locale.

En résumé, il faudrait que les Africains nationalisent massivement leurs terres et ressources naturelles, dont les gisements miniers, pour les exploiter eux-mêmes, directement, ou indirectement. (Directement serait préférable). Dans l’idéal, il faudrait, que ces ressources ne soit pas dans les mains d’acteurs privés et étrangers. Car actuellement, les Africains ne perçoivent que des miettes de l’exploitation leurs ressources naturelles.

En vérité, pour les acteurs privés et étrangers, en particuliers ici la Chine, les populations africaines sont une variable négligeable au vu de leurs ambitions planétaires démesurées. Car, in fine, l’ambition de la Chine est comme chacun le sait maintenant, de dominer le monde. L’une des manières d’y arriver, est d’être indépendant, et incontournable, dans l’approvisionnement des matières premières essentielles pour l’industrie, le commerce, et l’innovation, et la vie.

La Chine veut, à tout prix, la première place dans tous ces domaines, et elle a besoin des ressources naturelles, des matières premières, et des terres pays d’Afrique pour y arriver. Nulle part ailleurs sur Terre, cela n’est possible, sauf en Afrique, où aucune force sérieuse ne s’oppose à cela.

Les gouvernements Africains sont, encore une fois, en train d’hypothéquer leur continent et leur avenir pour des générations et des générations, avec un ami qui n’en est pas un. Car, la Chine est en Afrique uniquement pour ses intérêts, et elle est là-bas pour dépouiller l’Afrique de toutes ses ressources. Le devenir de l’Afrique et des Africains autochtones, ne l’intéresse pas réellement. Tout ce qu’on voit, c’est de la poudre aux yeux, c’est du cinéma, pour endormir les Africains, afin de mieux les dépouiller.

A lire également : La Chine colonise discrètement le sous-sol africain…