Consommateurs de tous les pays, unissons-nous pour réclamer à nos politiques et à nos industriels une production responsable, verte et durable !

Consommateurs de tous les pays, unissons-nous pour réclamer à nos politiques et à nos industriels une production responsable, verte et durable !!!

Réclamons du plastique recyclage en amidon de mais, ou en résidu d’algues comme l’entreprise Eranova, par exemple, s’y emploie . Réclamons que tout ce qui est produit soit désormais recyclable et recyclé de notre vivant.

Dorénavant, il faut booster et valoriser la filière écologique pour garantir un avenir aux jeunes générations.
Dorénavant, il faudrait que les composantes de la RSE ( Responsabilité Sociétale des Entreprises ) soient des éléments en faveur de l’écologie et de l’environnement durable et non négociable ! Il faudrait que chaque entreprise, petite ou grande impacte significativement les éléments de la transition écologique, tant souhaitée et absolument nécessaire, aujourd’hui ! Il faut que les entreprises soient notées sur des données tangibles, comme pour le contrôle des rejets de CO2 par les entreprises, sans que cela ne devienne une bourse d’échanges de crédits et de débits du droit de polluer.

Au-delà de l’aspect législatif, et de l’aspect contrôle des responsabilités des entreprises, il faudrait aussi que celles-ci ( les entreprises et industries ), fassent de plus en plus appel aux moyens modernes, à la transformation digitale, à l’intelligence artificielle, pourquoi pas, pour optimiser, anticiper et adapter leurs productions, face aux besoins réels de consommations de leurs clients finaux, afin de limiter les invendus et le gaspillage y afférent !

Les flux logistiques et les flux de transports logistiques sont eux aussi des facteurs de pollution. Il faudrait à la fois adapter les infrastructures, « les routes logistiques« , ainsi que les moyens de transport et véhicules dédiés aux transports logistique, afin que ceux-ci soient totalement verts ( transport aérien, route, ferroviaire, fluvial, spatial, etc. ).

La logistique et le transport logistique sont au cœur des sociétés humaines, la dernière crise sanitaire l’a démontré. C’est pourquoi, si une réforme écologique est opérée dans le domaine de la logistique et du transport de marchandises, cela impactera significativement et durablement l’ensemble de la société, d’autant qu’une bonne partie de la pollution humaine est due aux transports de marchandises, et à la nécessité de se déplacer pour se rendre au travail, pour exercer son activité professionnelle.

Le confinement dans tous les pays a montré combien, les industries, les déplacements professionnels des personnes, et le transport des marchandises contribuent à la pollution atmosphérique, et aux émissions de gaz à effet de serre et rejet de CO2. Tout cela montre qu’il faut réformer et verdir au plus vite, les moyens de production, les moyens de distributions des biens produits, et les déplacements des personnes inhérents à l’exercice de leurs activités professionnelles.

C’est pourquoi les consommateurs, tout-azimuts, des biens produits, doivent exiger de leurs Etats, d’imposer aux industries et aux industriels de cesser de polluer la planète, en mettant en place des solutions pragmatiques qui vont dans le sens d’une production verte.

Alors, consommateurs de tous les pays, unissons-nous pour exiger une vraie révolution verte des industries, quelles qu’elles soient, numériques ou physiques, notre avenir sur la Terre en dépend de notre capacité à exiger un changement radical de paradigme, au sujet de la production industrielle !

Je recycle en vendant les objets dont je n’ai plus besoin, avec Je-vends-tout.com !
SUIVRE LE SITE BEAUTÉS NOIRES !