Impact de la réforme des retraites sur les femmes en 2019-2020

Impact de la réforme des retraites sur les femmes en 2019-2020 !

Dans les années 1900 en France, la retraite des femmes a toujours été constituée des taux d’activité féminins et de la dotation de profits qui leur sont propres. Cela n’a pas empêché de créer un écart de 40% entre les retraites perçues par les hommes et celles perçues par les femmes dans les années 2001. Ce qui conduit à une autre réforme de 2003 ayant pour but de remédier à l’insuffisante de la reconnaissance des rôles des femmes dans la société. Les femmes se plaignaient de voir leurs avantages réduits  au fil des années.

Dans cette perspective, quelques ouvertures de droits aux femmes dans le régime des retraites ont été ouvertes.

Entre autres :

Une assurance vieillesse grâce à la mise en place de droits liés à la maternité et de pension de réversion qui reste faible. Les femmes bénéficient désormais de congés maternités payés et des allocations familiale, financées par l’État.

L’adoption de mesures destinées à améliorer les retraites des femmes. Les femmes bénéficient d’un calcul sur la base des dix dernières meilleures années sur leur carrière. Elles bénéficient de l’augmentation de durée d’assurance pour enfants. Elle est de deux ans par enfant. Les mères de 3 enfants avaient la possibilité d’anticiper leur retraite à partir de 60 ans. Aussi, les femmes ayant cumulées trente-sept années et demie d’assurance à 60 ans pouvaient bénéficier de la retraite à taux plein sans aucune condition.

À partir de 2020, le gouvernement français prévoit de nouvelles réformes des retraites, qui selon lui serviraient aux intérêts des femmes. Cette réforme vise à l’uniformisation des règles de calcul des pensions. En effet, jusque-là, les retraites du régime général sont calculées sur le salaire annuel durant les 25 meilleures années de carrière multiplié par le nombre de trimestre cotisés.

Avec la nouvelle réforme, elle sera déterminée par le nombre de points obtenus au cours de la carrière. Aussi dans cette nouvelle réforme, toutes les heures travaillées seront prises en compte, les primes exceptionnelles aussi dans certains cas. Ce qui n’est pas le cas dans le régime actuel.

La question qui se pose : est de savoir si les femmes sont elles vraiment avantagées par cette réforme. L’activité professionnelle des femmes est souvent entravée par la maternité puisqu’elles passent une bonne partie de leur vie à faire des enfants, à en prendre soins, sans oublier les tâches ménagères etc.

Si elles sont à la maison, elles ne peuvent donc pas cumuler de points. La nouvelle réforme des retraites prétend tenir compte de cette injustice en octroyant une majoration de 5% en faveur de la mère dès le premier enfant. Quant aux familles de trois enfants et plus, ils toucheront une majoration de 2%.

Cependant, avec la  nouvelle réforme, les pères peuvent eux aussi, réclamer cette majoration, contrairement au régime actuel.

Où cette majoration est automatiquement versée à la mère. Les femmes devront renoncer aux huit trimestres par enfant qui leur permettaient de partir un peu plus tôt à la retraite à taux plein.

Beautés Noires

* Vous pouvez commenter librement cette article, si vous le souhaitez, voir zone commentaires ci-dessous !

SUIVRE LE SITE BEAUTÉS NOIRES !